Le naturisme, une philosophie de reconnexion avec la nature et de respect de l’autre

A l’heure de l’été 2017, le naturisme redevient tendance. Un vrai retour en grâce, notamment auprès des jeunes. En effet, aujourd’hui, 45% des naturistes ont entre 20 et 30 ans. Un « effet de mode » qui peut s’expliquer, en partie, par un véritable phénomène de société sur les réseaux sociaux, comme Instagram, où les challenges « nudité » se multiplient. Mais, réduire le naturisme à un effet de mode serait un poil limitateur. Petit tour d’horizon d’une pratique permettant d’effectuer un vrai retour aux sources, et de se reconnecter avec la nature.

naturisme_oliver_tink_calafat

Pour commencer, il convient d’apporter une définition correcte au naturisme. Le nudisme consiste à ne pas porter de vêtements, de manière occasionnelle, dans un espace public réservé. On estime à 13,4 millions le nombre de Français nudistes occasionnels. La philosophie du naturisme va plus loin. La pratique est « officiellement » née en Allemagne au XIXème siècle, mais ses racines remonteraient au XVIIème siècle, avec, à l’origine, une volonté d’amélioration globale de la santé par les bienfaits du soleil sur le corps. C’est « une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en commun, et qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, des autres et de l’environnement », comme l’explique la Fédération française de naturisme. Bien entendu, le naturisme peut se pratiquer de manière solitaire, le but recherché étant aussi de se reconnecter avec la nature et d’être en harmonie avec soi-même. Bref, en solitaire, en duo, en petit groupe ou en communauté, le naturisme est avant tout une philosophie de vie.

familles_naturistes_Allemagne_annees1980_GermanFederalArchives
Familles naturistes allemandes dans les années 1980 © German Federal Archives

Le naturisme est un reflet du désir des êtres humains d’harmoniser leur vie avec les rythmes et les réalités subtiles de la nature. C’est un art de vivre qui s’appuie sur la connaissance et le respect de l’humain, ainsi que sur le milieu naturel dans lequel il évolue. Le naturisme conduit à réfléchir aux comportements de l’Homme au travers des époques passées, présentes et futures.

Les naturistes ont toujours revendiqué leur attachement à l’écologie. Respecter la nature et être en communion avec elle revêt une grande importance pour le naturiste.

La notion de respect est tellement importante dans la philosophie naturiste, que la pratique en famille avec des enfants est tout à fait possible, et même bénéfique pour les enfants de tout âge. La pratique du naturisme familial participe, en effet, à la construction permanente de l’identité de l’enfant et de l’adolescent. Seule la nudité parentale dans un contexte anormal et ambigu peut poser problème.

Dans la pratique du naturisme, tout le monde est le bienvenu et accepté tel qu’il est : qu’elle que soit son origine ethnique, son orientation sexuelle, son apparence physique, ses convictions spirituelles, etc.

Mais, que faire lorsqu’on est tout nu ? Le naturisme ne se résume pas à faire « bronzette » sur la plage, ou à se promener dans un camping naturiste ! En fait, toute activité peut être pratiquée en étant nu. Il convient juste de respecter la réglementation locale. Parmi les activités naturistes les plus appréciées, on trouve l’équitation, le beach-volley, le vélo, le golf et le pique-nique.

Je dois aussi vous parler de la « randonue », un phénomène dont la démocratisation est relativement récente, même si cette pratique a toujours existé chez les vrais naturistes. La randonue consiste à profiter de la sensation de bien-être et de liberté que procure un corps débarrassé de vêtements, lors de balades en pleine nature. La démocratisation de cette pratique peut s’expliquer par le fait que la plupart des tribunaux ne condamnent plus la nudité non sexuelle dans la nature. Pour ma part, me promener en pleine nature tout nu me procure une énergie des plus bénéfiques, le meilleur moyen de me ressourcer, en me reconnectant avec la nature environnante. Il est encore plus simple de ressentir l’énergie des êtres peuplant la nature, lorsqu’on s’y promène nu, avec une approche de respect et de reconnexion. Lors d’une randonue, prenez le temps d’observer, d’écouter, de sentir et de toucher les éléments qui vous entourent. C’est la meilleure des thérapies pour tous les maux (physiques ou psychiques) qui peuvent vous affecter.

randonue_Gilbau
© Gilbau

Vous voilà donc convaincu de vous lancer dans le naturisme, mais vous ne savez pas par où commencer ? Voici donc quelques conseils pour vous aider :

  • Oubliez tous vos complexes. Se lancer dans le naturisme, c’est avant tout s’assumer tel qu’on est, mince ou avec des formes, jeune ou vieux, en acceptant son corps avec ses défauts. L’essentiel est de se sentir bien dans sa peau !

  • Choisissez bien vos accompagnants. Il n’est pas forcément évident de se mettre au naturisme tout seul. Mais, pas évident non plus de s’y mettre à plusieurs ! Evitez de vous faire accompagner par des amis proches ou des membres de votre famille, à moins qu’ils ne soient habitués à la pratique du naturisme. En effet, voir tout nu quelqu’un de proche peut créer des situations gênantes. Le plus simple pour débuter est de venir en couple, avec son compagnon ou sa compagne, voire avec un proche avec lequel vous n’aurez pas de problème de pudeur.

  • Optez pour le bon endroit. Le plus simple pour débuter est de choisir une plage où la nudité est tolérée ou même autorisée. Plutôt que de choisir un coin isolé, mettez-vous au milieu des autres : il n’y a rien de tel que la foule pour devenir invisible ! Venez en maillot et retirez-le lorsque vous êtes prêt.

  • Calmez votre excitation. Les femmes ont un grand avantage sur les hommes. En effet, mêmes nues, leur excitation sexuelle reste (le plus souvent) cachée. Pour les hommes, en cas d’érection imprévue, mieux vaut se coucher sur le ventre le temps qu’elle passe. Le désir ne vient pas de la simple vue d’un corps nu, mais de la convoitise de ce corps. Avec l’habitude, la plupart des hommes arrivent à se débarrasser de toute arrière-pensée. Dans tous les cas, pratiquer le naturisme est un excellent exercice de « self-control ». La méditation peut aussi vous aider dans votre apprentissage du contrôle de votre excitation.

  • Gardez vos habitudes. Certaines personnes, notamment les femmes, se posent des questions intimes comme : faut-il s’épiler intégralement ? La réponse est : peu importe ! Rien n’est choquant, pourvu qu’on reste soi-même. Il est inutile de changer ses habitudes, au risque de se sentir mal à l’aise. Il n’y a qu’une limite, c’est l’inconvenance.

Pour terminer cet article, je souhaite apporter une précision importante. Le naturisme ne rime pas avec sexualité. Le naturisme n’a même rien à voir avec la sexualité ! Les deux sont complètement dissociables. Les naturistes ne sont ni des voyeurs, ni des exhibitionnistes. On pratique le naturisme pour soi et non pour les autres, et on ne s’observe pas. Une nouvelle fois, je rappelle la notion de respect si importante dans le naturisme.

Le massage naturiste

Pour compléter cet article, je souhaitais vous parler du massage naturiste.
Le massage naturiste mélange différentes techniques ancestrales de massages bien-être et sensualité. Le massé et le masseur sont tous les deux nus. Le massage naturiste doit s’effectuer dans une ambiance tamisée, avec la diffusion d’encens qui permettent au massé et au masseur de s’évader. Des huiles essentielles et des baumes chauffants sont utilisés sur le corps. Lors du massage naturiste, les zones érogènes sont bien entendu frôlées, mais le massage ne comporte aucun caractère sexuel. Le but recherché est une communion entre le massé et le masseur, dans une philosophie de respect et de confiance mutuelle, pour atteindre une sensation sensuelle de bien-être et de liberté.

massage_naturiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s