L’énergie sexuelle, source de santé et de jeunesse

On devrait tous le savoir, mais c’est souvent un fait ignoré du plus grand nombre : les organes sexuels sont de puissants centres d’énergie. Certaines façons de faire l’amour nous aideraient donc non seulement à accroître notre force vitale, mais aussi à conserver jeunesse et santé. Petit tour d’horizon de ces techniques sexuelles bénéfiques pour notre corps…

Pour l’homme, la règle majeure est de retenir son éjaculation. En effet, on peut considérer que le sperme véhicule l’énergie sexuelle. Le gros problème, c’est que cette énergie ne demande qu’à s’échapper par le pénis. Pour les hommes jeunes, cela n’est pas très préoccupant, car ils produisent assez de sperme pour se permettre d’en « dépenser » une partie. Mais, passé un certain âge, cette déperdition est plus problématique : l’éjaculation laisse l’homme épuisé et il a du mal à reconstituer ses forces entre deux rapports, et manque donc de vitalité ! Voilà pourquoi un homme de 20 ans ne devrait éjaculer qu’une fois tous les quatre jours, un homme de 40 ans tous les dix jours, et plus du tout à partir de 60 ans. Il existe différentes techniques pour retenir l’éjaculation. L’une d’entre elles est la technique Kegel.

Tout le monde sait que le pénis n’est pas un muscle… S’il l’était, il suffirait « d’aller en salle de sport » pour le développer, et les méthodes seraient beaucoup plus diffusées ! Par contre, ce que l’on ignore souvent, c’est qu’il y a, dans l’appareil sexuel, un muscle qui joue un rôle crucial : le muscle pubo-coccygien, que l’on nomme plus simplement PC. Ce muscle est, en réalité, constitué par un ensemble de fibres musculaires qui se trouvent derrière le pénis, précisément entre la base et l’anus. Ce muscle est normalement utilisé pour arrêter le flux d’urine, mais il est également utilisé pour faire sortir le sperme lors d’une éjaculation. Malgré que le PC soit un muscle souvent en activité, peu d’hommes savent réellement le contrôler. L’objectif de la technique Kegel est justement d’apprendre à contrôler le PC, et à le renforcer. Pour se faire, il faut effectuer des séries de contractions du PC, en faisant durer chaque contraction une à deux secondes. Au départ, des séries de vingt contractions, trois fois par jour, est suffisant. Avec le temps, le PC devient plus fort et il est alors possible de faire des séries plus longues. A terme, le PC sera devenu assez puissant pour retenir les éjaculations. De plus, savoir retenir son éjaculation, c’est augmenter ensuite l’intensité de son orgasme !

Au contraire de l’homme, la femme doit « éjaculer » plusieurs fois pour augmenter son énergie sexuelle. On peut penser que l’énergie sexuelle de la femme est principalement une énergie d’eau. On le voit bien quand les femmes éprouvent de l’excitation, elles transpirent davantage que les hommes, et elles produisent de la « mouille ». Afin de favoriser la circulation de l’énergie sexuelle chez la femme, il est recommandé de stimuler le clitoris.

Pour augmenter l’intensité des orgasmes de la femme, il est conseillé deux positions : femme allongée sur le ventre ou assise sur l’homme. La femme doit aussi apprendre à contrôler les contractions de son vagin, le but étant de produire des mouvements de contraction autour du sexe de leur partenaire. Un bon exercice consiste à introduire un œuf de jade dans leur vagin, en le faisant monter et redescendre.

Mais la sexualité, c’est aussi l’échange des énergies. L’exercice ultime consiste en une « grande aspiration » à deux : l’homme et la femme, enlacés face à face, contractent ensemble leur muscle PC, ce qui entraîne un échange très intense d’énergie sexuelle !

Bien entendu, quand les forces de l’amour et de la sexualité se combinent, l’énergie vitale est à son comble.

L’épanouissement sexuel est donc une nécessité pour une bonne vitalité du corps dans son ensemble. Il ne faut donc pas avoir honte d’assouvir ses fantasmes et pulsions sexuelles !

energie_sexuelle_homme_femme

Un homme n’est jamais autant viril que lorsqu’il intègre son féminin : il devient félin, intuitif et éveilleur.

Une femme n’est jamais autant femme que lorsqu’elle intègre son masculin : elle devient libre, vibrante, magique et amoureuse.

Diane BELLEGO – tantradianebellego.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s